02 mars 2008

[28] Life's what you make it ! .×

L'ennui est un sentiment aussi bien durable qu'éphèmère de démotivation et de désintéressement.
Nous sommes confrontés à l'ennui lorsque c'est l'activité elle-même qui est ennuyeuse.Dans l’ennui, on regarde tout le temps l’heure pour s’assurer que le temps passe car on y est exposé à une temporalité vide qu’on s’empresse de combler. Reste qu’il existe un ennui plus radical que ces deux types d'ennuis : dans ce dernier cas, l’individu s’ennuie lui-même et de lui-même. Il a beau être entouré de tous les objets qui habituellement constituent pour lui les moyens de donner sens à ses activités mais pourtant plus rien n’est susceptible de s’inscrire dans une quelconque temporalité finalisée. L’individu sait pertinemment qu’il retrouvera la temporalité finalisée de ses activités quotidiennes mais il est pourtant submergé par une absence complète d’appétence, pire que cela, un véritable dégoût de lui-même, un désespoir qui le rapporte à sa propre temporalité vide. Ce ne sont pas tant les objets qui posent problème plutôt que moi-même confronté à une absence de fin et donc à une absence de signification : je ne suis alors plus rien d’autre que cette « temporalité vide et insensée »

Faudrait qu'on explique ça aux profs de math, géo et  histoire...

Posté par Kaysie Hepburn à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur [28] Life's what you make it ! .×

Nouveau commentaire