26 mars 2008

[33] And your eyes were ocean blue, and the sky was too .×

Wouaw, ça en faisait du temps que je ne postais plus ! Mais me revoici, me revoilà, prête à te faire un peu de lecture pour quand tu rentreras ou quand tu auras à nouveau une connexion au net.

On n'a tellement pas eu le temps de parler ce week-end, je trouve ! Il y a plein de choses en tout cas que, de mon côté, je ne t'ai pas dites. Comme par exemple que j'ai donné des cours de math (et si !) à la fille d'une collège à ma maman. La pauvre, j'ai dû tout reprendre depuis le tout début, elle ne comprenait absolument rien ! Hier j'ai eu mon dernier cours avec elle et j'ai été bluffée qu'elle ait tout compris, assez rapidement. Trois cours et le tour était joué ! Edu prof ? Il faudrait l'envisager. Je lui ai déjà dit que si elle avait des problèmes dans une branche, n'importe laquelle, elle n'avait qu'à m'appeler. Ce ne serait pas la première fois qu'elle me demande de l'aide.
Ah, et aussi, la nouvelle que je n'ai pas eu la force de t'annoncer. Lucky n'est plus à la maison. Monsieur était un peu trop catastrophique pour que ça soit supportable alors du coup, mes parents ont voulu le donner. Enfin, au lieu de ça, on est arrivé à un meilleur accord et surtout face à un gros coup de bol : il se trouve qu'on avait appelé là où il passe tous les étés quand nous, on est en Espagne. D'abord, celle qui s'occupe du chenil nous avait que que ce n'était pas possible, parce qu'elle ne s'occupait plus de chiens pendant un certain temps. Quelques minutes plus tard elle nous rappelle, parce qu'en fait, il se trouve qu'elle est en plein apprentissage d'éducatrice pour chien et qu'elle voulait savoir si ça nous intéressait de lui laisser Lucky pendant sa formation et qu'elle nous le rendrait une fois finie. Alors voilà, Lucky est en camp ! Je ne sais pas jusqu'à quand, mais ce n'est pas grave. Tant que je sais que là où il se trouve, il est à l'aise, ce n'est pas un problème. Pas vraiment.

Demain... Starbucks ! Ma mère a accepté de nous y amener, No' et moi. Elle est d'une générosité parfois, impressionnante. On était censé y avoir été aujourd'hui mais ça a été annulé, parce que ma maman a eu un rendez-vous imprévu chez son médecin à Fribourg. Elle est de nouveau à l'arrêt pendant de nouveau un bon mois. Ca fait depuis qu'elle a recommencé à travailler qu'elle a le même manège : deux semaines de travail, deux semaines ou un mois d'arrêt, sans cesse. On verra bien par quoi tout ça va terminer. Mais ce qui compte c'est que demain, à nous Vevey ! Tu te rappelles, c'est là qu'on t'avait emmenée quand tu étais venue. Ca n'est pas bien loin, une petite vingtaine de minutes, même pas et on y est.
Qu'est-ce que c'est malin que tu n'aies plus le net ! J'ai enfin le cd d'Alphabeat qui est tout simplement un vrai bijou. J'ai hâte de pouvoir te le passer.

Don't do their tricks... The Fantastic 6 !

Tu as vu, un nouvel élément a été barré de ma Do-list. Bon... Le seul "inconvénient" est que la fic est en espagnole, de nouveau. Ca faisait très longtemps que je n'écrivais plus dans ma langue et ça me fait du bien. C'est aussi une bonne façon d'entraîner le vocabulaire et la grammaire parce que mine de rien, ça forge une langue, même si elle est plus que sue et qu'elle me vient un peu trop naturellement.

Tu sais que je n'ai toujours pas eu le courage de faire mon histoire de l'art ? Ne nous méprenons pas : j'ai tout de même fait les brèves biographies. Pour du bref, c'est du bref. Mais qu'il ne se plaigne pas, c'est ce qu'il a dit. Je le vois déjà "Tu auras pu faire un petit effort". Bouh, qu'il se taise. Déjà qu'il me fait travailler de l'histoire de l'art pendant mes vacances... Franchement, quel culot !

Do I have to wait so long ?

Enfin voilà, je finis ici. Et toi, ta semaine ? J'espère qu'elle se passe bien !

Toodles.

Posté par Kaysie Hepburn à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur [33] And your eyes were ocean blue, and the sky was too .×

Nouveau commentaire